Tom Critiques de Films 0 Réaction

Les Indestructibles 2: meilleure animation de Pixar

La fatigue des super-héros augmente. C’est vrai, je ne pense pas pouvoir gérer un autre film Marvel pour le moment. En effet, je n’ai toujours pas pris conscience de la fin d’Avengers 3. Mais j’ai su que mon dégoût ne s’appliquerait pas au retour des Parr. Pourquoi? Parce que si c’était un peu comme le premier, cela casserait le genre. Et tout simplement, ça l’a fait. Le film reste fidèle au thème du premier opus. Cependant, il prend des mesures dans de nouvelles directions. Cette suite vous fait oublier qu’il s’agit des mêmes gens qui ont créé Cars 2.

affiche du film Les Indestructibles 2

Métroville a encore besoin des Parr

Dans la continuité de Coco, peut-être leur plus grand film depuis Toy Story. Pixar passe ici à une mise à niveau numérique intégrale. Cela pour lancer le retour au foyer tant attendu de la famille Parr. Bien que cela ait pris 14 ans pour revoir Les Indestructibles. Rien dans leur monde ne parait anodin. Même si cela ressemblait au film le plus prêt de la collection Pixar. Brad Bird reviens donc comme scénariste et réalisateur. Il rend cela possible en reprenant là où le premier se fini. Ainsi, nous voyons le démolisseur jaillir du sol. C’est Serge Biavan qui fait la doublure. Il déclare donc la guerre contre la métropole. Nous voyons les Parr se lancer à sa poursuite pour l’arrêter.

Comme d’habitude ils y arriveront. Cependant, la ville a subi pas mal de dégâts. Ainsi, ils se mettent les gens de la ville à dos. En fait, ils veulent presque leur envoyer la facture. Comme pour les super-héros des univers Marvel et DC. Leurs vaillants efforts ne se font pas toujours apprécier. On dirait que les gens se sentent heureux d’être en vie. Mais il ne faut pas que leurs voitures est une égratignure. C’est la raison pour laquelle les supers ne devaient plus agir. On les obligeait à regarder le monde brûler. Il devait juste laisse les forces locales agir.

Un seul homme pour aider les supers

Cependant, un homme croit encore à la nécessité de ces héros. Il s’appelle Winston Deavor. Avec la voix de Laurent Maurel. Il a une sœur: Evelyne. C’est la voix de Caroline Maillard. Mais surtout, il a un compte en banque bien garni. Grâce à tout cela, il veut à nouveau rendre les droits aux supers. Il s’adresse à M. Indestructible, Elastigirl et Frozone d’une façon étrange. C’est la façon dont j’imagine que je parlerais à SuperMan. Il envisage de changer la perception du public sur les supers. Comment? En leur faisant porter une caméra, collé sur leur lycra. Ainsi il diffuse les images en direct dans le monde entier. Cela a pour but de les faire redevenir amoureux de leurs héros. L’un des nombreux concepts présentés ici est un sujet actuel.

ElastiGirl devient la vedette du film

Pour que le plan fonctionne, Winston et Evelyn comprennent une chose. Ils doivent être aussi économiques que possible. C’est pourquoi ils ont choisi Elastigirl comme projet d’essai. Cela laisse bien sûr à Bob le soin de surveiller les enfants. Une corvée héroïque en soi. Dash n’a pas changé, toujours aussi fou que jamais. C’est Timothé Vom Dorp qui fait sa voix. C’est d’ailleurs le personnage le moins utilisé du film. Violet traverse des problèmes d’ado. Surtout avec le garçon qu’elle aime et qu’elle trouve mignon. Cependant, il ne se souvient plus du tout d’elle. C’est Louane qui la double. L’attention la plus urgente vient avec Jack-Jack. Il a une explosion soudaine de super pouvoirs. Cela fera apprécier aux parents leurs bébés normaux et ennuyeux.

Comme il le fait souvent dans son travail. Bird met en avant le fait de vaincre les attentes de la société. Il teste leurs définitions. Le géant de fer ne doit pas nécessairement être une arme. Comme un rat d’égout ne peut être chef. Ainsi que M. Parr ne peut jouer le rôle de la ménagère. Alors qu’Elastigirl passe son temps à sauver le monde. Ce thème est omniprésent dans Les Indestructibles 2. Surtout lorsque un nouveau groupe de super-héros sort de l’ombre. Ainsi qu’un méchant appelé l’hypnotiseur. Qui, comme son nom l’indique, peut contrôler notre cerveau à volonté. Il n’y a pas beaucoup d’infos sur l’identité secrète de ce méchant. Cependant, la menace est bien réelle.

Un projet qui va durer 14 ans

C’est incroyable de voir à quel point. Une histoire commencée il y a 14 ans peut sembler aussi actuelle. Bien que j’en aie une bonne idée, je me demande une chose. Quels événements ont inspiré Bird à faire les Indestructibles 2. Compte tenu de son déroulement. Il semble peu probable que tel a le plan annoncé en 2004. Si c’était le cas, il y aurait plus de coïncidences. Ou même de prédictions étranges que dans l’autre film.

La famille Parr en voiture

Cependant, l’importance de l’aspect familial du film reste dans la suite. Au contraire! En inversant les rôles parentaux, nous avons quoi? Nous avons une bonne comédie familiale. En plus intéressant, plus touchant et plus pertinent.

Pas question d’ignorer Jack-Jack

C’est aussi très drôle. Jack-Jack, le Badass, vole à peu près toutes les scènes dans lesquelles il se trouve. Ses combats avec un raton laveur vont vous faire mourir de rire. La tordante soirée pyjama avec la créatrice de mode. Et oui, Edna Mode est là aussi! C’est le réalisateur Brad Bird qui fait sa voix.

On sait tous que Coco était le plus beau film de Pixar. D’ailleurs, cet argument peut facilement se soulever. Ce film laisse planer un doute. En effet, sur le fait que la société ne va pas mieux tous les jours. Entrer dans la série et avoir une idée. De ce que les ordinateurs peuvent faire ces jours-ci. Vous devez vous sentir excité. Maintenant vous vous demandez une chose. Que peuvent-ils faire maintenant? Ce seront surtout les séquences d’action dont on se souviendra le plus. Deux viennent à l’esprit. L’une étant la bataille au début avec le démolisseur. L’autre mettant en vedette Elastigirl à la poursuite d’un train en fuite. D’ailleurs pour cette scène, l’animation est super. Remarquez aussi la façon dont Jack-Jack trébuche. Lorsqu’il court autour de la maison. Cela est digne de notre bonheur.

Zoom Sur Déborah Perret

Tout cela est amélioré par une voix de déesse. Déborah Perret est géniale dans sa capacité à représenter une femme. Celle qui tente d’équilibrer ses obligations envers sa famille. Mais en même temps avec la célébrité soudaine. Ce qui découle du fait qu’elle est le seul héros. De plus, Gérard Lanvin a le cœur mêlé à sa voix. Il reflète les priorités déchirées de M. Indestructible. En tant que père de famille. Il manque de se retrouver au sommet de la chaîne des super-héros.

Notre verdict

Les Indestructibles 2 est une suite digne de ce nom. Cela valait la peine d’attendre. Cependant, je ne sais pas si cette attente devait durer 14 ans. La distribution, top! Ce qui plaira aux amateurs des Parr. Quel que soit l’âge que vous avez. S’il doit y avoir un troisième chapitre, nous espérons une chose. Nous espérons que Brad Bird mettra moins de temps pour le faire. En effet, impossible d’attendre encore 14 ans pour Les Indestructibles 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *