Tom Critiques de Films 0 Réaction

Hostiles

Hostiles est un film de Scott Cooper qui a lieu dans les années 1800. Cependant, il a plusieurs liens avec la vie de l’époque actuelle. C’est un western que Scott Cooper a coécrit, coproduit et réalisé. Le manuscrit de Donald Stewart est à l’origine de Hostiles. Ce film embarque les spectateurs dans un monde ancien. Toutefois, il a des points en commun avec la vie actuelle. Il retrace l’hostilité de certaines personnes. Dans un univers ouest-américain, Hostiles montre la violence. Cependant, au fur et à mesure que le film avance, une chose se passe.

En effet, l’entraide l’emporte sur la haine. Dans ce film, le spectateur reçoit un message de paix très beau. Il est sorti le 14 mars 2018. A noter que ce film n’est pas pour tout le monde. En effet, les scénes contenues peuvent nuire aux plus jeunes. Pour voir ce film c’est simple. Il faut donc avoir au moins 14 ans. Si vous n’avez pas encore 14 ans, ça peut vous choquer. Vous pourrez alors faire de mauvais rêves. Et cela pendant plusieurs années. Alors un conseil. Éviter de voir ce film trop tôt. Enfin vous faites comme vous le voulez. Mais ne venez pas vous plaindre après.

Affiche du film Hostiles

De Quoi parle ce film

Tous les spectateurs se rendent compte alors du sujet du film dès la 1ère scène. En effet, dès le début, une guerre fait rage. Cette guerre se passe donc entre les blancs et les Amérindiens. Dans Hostiles, la haine constitue alors le maître mot. Pour les ennemis, il n’y a donc pas de pitié possible. Cette scène est choquante. Elle vous met dans le bain dès le début. Ici il n’y a pas de pitié, tout le monde y passe. A l’époque, cela devait être terrible. Imaginez, vous êtes dans un endroit isolé. et tout cela à une époque où il n’y a rien. Pas d’EDF, pas de téléphone et pas d’internet. Jusqu’au jour où Christian Bale doit ramener Yellow Hawk sur ses terres. Joseph Blocker c’est Christian Bale qui s’en charge. Il est donc une légende de l’armée américaine.

Wes Studi a aussi interprété le rôle de Yellow Hawk. C’est un chef de guerre Cheyenne. Ce dernier, mourant essaie donc de retourner au Montana. Cependant il n’est pas tout seul. Il est avec sa famille et doit faire plusieurs kilomètres. Il faut savoir que le militaire à une haine énorme pour les Amérindiens. Cependant, il accepte donc à contrecœur cette mission. En effet, s’il ne le fait, il finira devant la Cour Martiale.

Tout repose sur Joseph

C’est donc malgré lui et avec méfiance qu’il voyage avec certaines peaux rouges. En cours de route, il rencontre Rosalee Quaid joué par Rosamund Pike. Cette dernière a aussi assisté à l’assassinat de toute sa famille. Les coupables sont ces maudits Comanches. Blocker, Quaid et Hawk ont doncc vécu les pires horreurs. Ainsi, la mort, la méfiance, la tristesse et la violence les rongent. Mais, malgré tout, ils devront s’unir pour faire face à pire que ça. Ils ont donc mis leurs hostilités de côté. Avec les épreuves vécues, ils finirent par se découvrir les uns des autres. Dans ce film, ils vont donc ressentir une compassion. Cette dernière est envers leurs ennemis du début.

Hostiles, un style ancien et contemporain

Hostiles est un film du genre Western. Il délivre aussi un message d’humanité excellent. En effet, il est possible d’y reproduire le schéma d’aujourd’hui. Ces hostilités ont donc des points en communs avec ce qui se passe de nos jours. C’est une histoire qui met en évidence les soucis universels. Le film se déroule au 19ème siècle. Cependant, il se fond dans les problèmes de société actuels. Le racisme, la guerre et les autres soucis qui font rage dans le monde.

Ce film, à des décors magnifiques et des musiques exotiques. Il reflète la paix après les hostilités. Dès le début, on remarque aussi une chose étonnante. En effet, le spectateur s’attache aux personnes principales. C’est un film touchant, qui fait pleurer. Cependant, derrière toutes ses émotions, il y a le message d’humanité. Pour atteindre un objectif, des ennemis devront s’allier. Il faut retenir une chose de Hostiles. Ce film montre que derrière la violence et la haine se cache la paix.

Fiche technique

  • Titre original et français: Hostiles.
  • Réalisation: Scott Cooper.
  • Scénario: Scott Cooper, d’après une histoire de Donald E. Steward.
  • Direction artistique: Elliott Glick.
  • Décors: Donald Graham Burt.
  • Costumes: Jenny Eagan.
  • Directrice de casting: Francine Maisler.
  • Photographie: Masanobu Takayanagi.
  • Montage: Tom Cross.
  • Musique: Max Richter.
  • Ingénieur son: José Antonio Garcia.
  • Mixage: Skip Lievsay.
  • Réalisateur de 2de équipe: Doug Coleman.
  • Réalisateur, concepteur de story-board: Ted Slampyak, Dan Sweetman.
  • Production: Scott Cooper, Ken Kao et John Lesher.
  • Coproduction: Jennifer Semler, Josh Rosenbaum, Sean Murphy, Alex Walton.
  • Producteur délégué: Will Weiske, Donald Steward.
  • Producteur associé: Catherine Farell.
  • Sociétés de production: Le grisbi Productions et Waypoint Entertainment.
  • Distribution: Entertainment Studios et Métropolitan Filmexport.
  • Pays d’origine: États-Unis.
  • Langues originales: anglais et Cheyenne.
  • Format: couleur.
  • Genre: Western, Drame.
  • Durée: 134 minutes.
  • Date de sortie: 14 mars 2018 en France, 22 décembre 2017 aux États-Unis.

Acteurs

Voici une liste des acteurs. Vous aurez surement vu certains dans différents film. A noter la présence de Christian Bale. Ici, le cèlebre Dark Knight est un justicier de western.

Avec Rosamun Pike et Christian Bale

    • Christiant Bale: interprétant le capitaine Joseph J. Blocker.
    • Rosamund Pike: jouant le rôle de Rosalie Quaid.
    • Wes Studi: joue le rôle de Yellow Hawk.
    • Jesse Plemons: Lieutnant Kidder.
    • Adam Beach: Black Hawk.
    • Rory Cochrane: Thomas Metz.
    • Peter Mullan: Lieutenant-colonel Ross McCowan.
    • Scott Wilson: Cyrus Lounde.
    • Paul Anderson: Caporal Tommy Thomas.
    • Timothée Chalamet: Philippe DesJardins.
    • Ben Foster: Sergent Charles Wills.
    • Jonathan Majors: Caporal Henry Woodson.
    • John Benjamin Hickey: Capitaine Royce Tolan.
    • Q’orianka kilcher: Elk Woman.
    • Tanaya Beatty: living Woman.
    • Bill Camp: Jeremiah Wilks.
    • Scott Shepherd: Wesley Quaid.
    • Ryan Bingham: Sergent Malloy.
    • Robyn Malcolm: Minnie McCowan.
    • Stephen Lang: Colonel Abraham Biggs.
    • Xavier Horsechief: Litte Bear.

Distribution des rôles

C’est en mars 2016 que Rosamund Pike entre donc dans la distribution. En avril, Jesse Plemons a obtenu le rôle d’un membre de l’unité. Il a ainsi joué dans Strictly Criminal avec Scott Cooper. Adam Beach et Wes Studi ont donc les rôles de Cheyennes. En juillet 2016, un scoop arrive. Timothée Chalamet annonce alors le rôle de Philippe DesJardins. Ben Foster et Ryan Bingham joignent les autres acteurs un peu plus tard. En effet, ils seront présents après le début du tournage. Ryan Bingham est même l’auteur des chansons originales du film. Micheal Parks devait aussi participer au film, mais il est décédé en mai 2017. Dès l’annonce du projet en février 2016, Christian Bale est donc à la tête d’affiche. Il a lui aussi déjà travaillé avec Scott Cooper. Il avait donc joué dans Les Brasiers de la colère.

Tournage

Le tournage du film a lieu en majorité à Santa Fe. Mais aussi à Pagosa Springs dans le Colorado et au Nouveau-Mexique.

Nomination

Le film Hostiles se verra donc nominé. Cela a donc lieu au Festival mondial du Film de Toronto 2017. C’était lors de la 42e édition. Ce long métrage de Scott Cooper a des secrets de tournage. Ces derniers tournent autour de 8 anecdotes. Il y a une profonde mélancolie qui traverse Hostiles. D’ailleurs, tous les films de Scott Cooper défient toute explication. Le cinéaste semble faire croire une chose aux experts de l’industrie du cinéma. C’est qu’ils deviennent de moins en moins viables d’année en année. Ce film est donc un sinistre pour une scène grand public. Surtout qu’il met aussi en vedette des star de cinéma. C’est aussi un western du genre tombé à l’écart des bonnes grâces du public. À moins que d’autres réalisateurs ne se voient alors impliqués. Parmi ceux la ont peux donc citer les frères Cohen ainsi que Tarantino.

Notre Avis

À peine cinq minutes se sont écoulées qu’Hostiles annonce quel genre de film il va être. Une férocité poignante à la fois thématique et visuelle se déroule sous nos yeux. Cette scène du début est alors d’une brutalité sans compromis. La famille de Wesley Quaid se fait attaquer par des Amérindiens. Ils chargent donc avec des flèches tirées. En même temps ils libèrent aussi des cris de guerre. Ces cris traversent le calme. Quaid ordonne à sa femme de s’enfuir. Il lui dit d’emmener leurs trois enfants loin de l’assaut. Parmi ces enfant se trouve un bébé. Elle ne va pas pouvoir aller bien loin. Son mari se fera tiré dessus puis scalpé sans pitié. Ses deux jeunes filles subiront le même sort. Elle parvient à peine à s’échapper avec son bébé.

L’histoire de Rosalie Quaid, est l’un des fils que Cooper tisse au sein de Hostiles. Au cours de ses deux heures étranges, plusieurs personnages entrent en scène. Ils se dirigent tous plus ou moins vers la destination finale. Cependant ils en sortent encore plus.

La seule chance de guider ces âmes est le capitaine Joseph Blocker. A lui seul il devra aider ces gens. Un vieux chef de tribu, un soldat désemparé et Rosalie Quaid. Mais il a son propre chemin à parcourir. Un parcours jusqu’a là très différent. En effet, il n’a jamais eu à escorter des hommes et des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *