Tom Critiques de Films 0 Réaction

Ant-man et la guêpe est défrisant

Ant-Man a fait ses débuts il y a déjà quelques années. Son entrée a fait moins de bruit que les aux autres films en solo de MCU. Aka Marvel Cinematic Universe. Avec une histoire de production troublée. En effet, Edgar Wright qui devait tourner Ant-man annonce qu’il quitte Marvel. Cependant le film connaîtra donc un succès au box-office. Même en France le succès a égalé tous les films MCU.

Cependant Peyton Reed, le réalisateur, a le contrôle total dès le départ. Il a donc une chance d’amplifier les succès du premier film. Ainsi, il pourra corriger les erreurs de la dernière fois. À noter le fait d’une chose importante. Hope Van Dyne n’a jamais eu la chance de nous montrer ce qu’elle vaut.

Affiche du film Ant-Man et la Guêpe

Au final, le film est un succès. Il est plus grand, meilleur et beaucoup plus drôle que le premier. Cependant, il est loin d’être parfait. Il tombe en proie à certains des pièges les plus courants de la MCU.

Retour sur Ant-man (2015)

En 2015, Ant-Man a présenté Paul Rudd sous le nom de Scott. Cambrioleur très doué, ce dernier venait tout juste de sortir de prison. Il est aussi un père. Ce dernier se dévoue pour sa jeune fille. C’est un type ordinaire. L’inventeur Dr Hank Pym aka Michael Douglas l’a recruté. Il veut lui mettre un costume qui peut le rendre de la taille d’un insecte. Mais aussi, cet habit peut le rendre énorme. En somme c’est le meilleur costume pour combattre le mal. Le premier film s’appuyait sur le rôle très comique de Rudd. La suite a moins de comique et trop d’action. Les scènes d’action se voient moins poussé. Il y a aussi Evangeline Lilly dans le rôle de La Guêpe. C’est la partenaire d’Ant-Man dans ce second volet. Elle s’avère être une héroïne sensible malgré ses coups de pied puissant et son vol.

Histoire d’Ant-man 2

Le film commence avec Scott. Il se trouve en résidence surveillée. C’est le prix qu’il a obtenu après s’être battu contre Iron Man. C’était dans Captain America: Guerre civile. Hank et sa fille, Hope, recrutent donc à nouveau Scott. Ils pensent qu’Ant-Man peut sauver la femme de Hank. Cette dernière se trouve aussi être la mère de Hope. Elle s’appelle Janet. C’est Michelle Pfeiffer qui joue son rôle. Des décennies auparavant, elle est devenue plus petite qu’une infime poussière. Elle a tellement rétréci qu’elle a disparu dans un monde quantique. C’est un monde minuscule. Ils pensent donc qu’elle s’y retrouve coincée. Tout est dans le timing. En effet, Scott doit rentrer chez lui. Et cela avant que son agent de probation ne découvre son absence.

Un mélange comique d’effets spéciaux

Au début, il y a de drôles de montages. Une fourmi géante vit dans la maison de Scott. Elle a son bracelet électronique autour de la patte. Tout ce que fait Scott lorsqu’il est chez lui, elle le fait. Elle joue de la batterie et s’allonge sur le canapé. Hank et Hope vivent et travaillent dans un laboratoire tout équipé. Ce dernier rétrécit. Il y a aussi une poignée. Ainsi, Hank peux le faire rouler dans la rue comme une valise.

L’inspiration manque un peu à l’intrigue. Sonny est un marchand noir. C’est Walton Goggins qui joue le rôle. Il veut voler ce laboratoire. Cependant ce n’est pas pour le bien. En effet, c’est juste une excuse pratique pour passer à l’action. Hope éclate ses assaillants dans un restaurant. Ce sera alors sa première apparition dans son costume de guêpe.

Son uniforme résiste à toutes épreuves. C’est une combinaison en acier avec des ailes. Il a un look rétro et aussi terne que Hope elle-même. Dans le premier film d’Ant-Man, elle n’avait déjà pas trop d’humour. Dans Ant-man et la guêpe, elle ne s’est pas améliorée. Difficile d’imaginer qu’une femme comme elle puisse tomber amoureuse de Scott. En tout cas, c’est ce qu’elle a fait.

Ghost va entrer en scène

L’autre grand méchant s’appelle Ghost. C’est une jeune femme nommée Ava. Hannah John-Kamen se voit choisie pour jouer son rôle. Elle a aussi des pouvoirs inouïs. Ses molécules s’envolent. Cela la rend donc toute flou. Pas étonnant que la bonne humeur l’a quitté. Néanmoins, c’est un personnage avec un concept prometteur.

Scott échappe aux méchants. Il tente de descendre dans le trou pour sauver Janet. Il en profite donc pour se transformer à volonté. Sans s’arrêter, Scott deviendra grand puis petit et ainsi de suite. Les voitures se lancent dans une course poursuite autour de San Francisco. A ce moment, une des voiture se rapetisse et s’agrandi. Il y a des touches assez drôles. Par exemple le Pez géant Hello Kitty qui vole dans la rue.

Des effets spéciaux surprenants

Ces images de synthèse et effets sont fluides et rapides. Mais les meilleurs moments du film n’ont rien à voir avec tout ça. Ils ont faut comme la saga des Gardiens de la Galaxie, avec Chris Pratt. La série Ant-Man s’appuie sur son héros sympa et ses blagues. Cependant il y a moins d’action explosive comme dans tous les films Marvel. Au fil du temps, Ant-Man et La guêpe s’éloignent de l’humour habituel. Il perd ainsi l’identité qui le rend spécial.

Il y aura des moments loufoques éparpillés un peu partout. Scott, Luis et ses amis cambrioleurs, dirigent maintenant une société. Cette dernière porte le nom de X-Con Security. Luis est l’ancien compagnon de prison de Scott. C’est Michael Peña qui joue ce rôle. Dans une de leur mission, Scott rapetisse et se faufile dans une école. Il doit récupérer une chose dans le sac à dos de sa fille. Une chose fait fonctionner la scène et ce n’est pas sa taille.

Evangeline Lilly et Paul Rudd

C’est le jeu d’acteur frustré et enfantin de Rudd qui font fonctionner la scène. Et au point culminant du film, Janet réussit à prendre possession de Scott. Ce dernier fait ce que Janet veut. Cette scène est à mourir de rire. Il se comporte comme si c’était son mari et sa fille. Il a donc des paroles douces et un regard adorateur. Cela fait tant de temps qu’elle ne les a pas vus.

Rudd a bien joué son rôle dans le film (peut-être pas assez). Mais aussi quatre auteurs, dont Chris McKenna et Erick Sommers. Ces derniers ont écrit Spiderman: Homecoming. Peyton Reed dirige la suite comme il l’a fait la première: avec compétence.

Notre avis sur Ant-man et la Guêpe

Les enfants s’amuseront donc avec les mini héros qui volent. Les coups comme la salière géante les feront rigoler. En effet, les enfants ont le don de s’amuser avec rien. Pour eux, tout est nouveau. Certains adultes déçues aurait préféré un autre scénario. Par exemple Scott aurait pu rester assigné chez lui. Ainsi, ils auraient pu exploiter le potentiel comique de Rudd. Dans ce film vous verrez donc des méchants. Il y a aussi beaucoup d’action. Bien sûr, il y aura aussi les acrobaties habituelles. Mais aussi des escapades et des soupçons de mélodrame familial.

C’est tout ce que nous pouvons dire sur le film en lui-même. Cependant la critique d’Ant-Man et la Guêpe ne peux pas se finir ainsi. En effet, nous n’avons pas parlé de ce qui vient à la fin de l’histoire. Comme les autres films MCU, Ant-Man et la Guêpe propose une scène post-générique. Cela nous donne un aperçu de la suite. Cela dit, Ant-Man et la Guêpe mérite pour cela un autre prix Nobel. Pourquoi? Pour avoir la meilleure et la plus cool scène post-générique de tous les temps. Le MCU ne nous en a jamais livré une comme celle-ci. Donc, A la fin du film. Surtout! Ne sortez pas du cinéma à toute vitesse. Restez et regardez ce qui arrive par la suite.

Ant-Man et la Guêpe est plus audacieux et plus drôle que le film qui l’a précédé. Nous le trouvons aussi un peu moins régulier et avec moins de narration. Le second film en solo des héros Marvel qui changent de taille n’est pas parfait. Cependant vous aurez beaucoup de plaisir à la regarder. C’est un film que toute la famille peut regarder. Nous, pour notre part, nous l’avons adoré. Maintenant, une question nous obsède. Pour quand la suite d’Ant-Man 3?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *